Je predis

Je Prédis

Signification du pouce

Pouce ou doigt de Vénus :

C’est peut-être le plus important : il met en relief la volonté, le bon sens, l’imagination et la force vitale. La première phalange (celle de l’ongle) marque la volonté : la deuxième indique le bon sens et la troisième, qui fait partie du mont de Vénus (voir à ce sujet le chapitre sur les « monts »), dénote l’amour, l’imagination et également la force vitale. Les personnes qui ont les deux premières phalanges de la même longueur possèdent d’une façon équilibrée toutes les forces positives contenues dans le pouce : volonté, bon sens, force vitale et amour se retrouvent et forment ainsi un caractère particulièrement équilibré.

Le pouce long Il dépasse en longueur le point d’union entre l’index et la paume de la main. Le sujet est doté d’une énergie physique extraordinaire, d’une grande volonté, d’esprit de sacrifice et d’imagination. Il possède également une remarquable intelligence, et le sens de la famille.

Le pouce long avec la première phalange longue C’est la caractéristique des tyrans et des dictateurs. La superbe, l’entêtement et même la méchanceté priment chez ces sujets qui manquent, malgré tout, de cette intelligence, de cet esprit d’initiative et de ce sens humain que doivent posséder ceux qui sont appelés à commander.

Le pouce très long C’est le pouce qui dépasse largement la jointure de l’index à la paume et qui va même au-delà de la deuxième phalange de l’index. Les sujets sont très énergiques mais tombent dans l’entêtement et l’obstination. Les femmes sont de piètres maîtresses de maison. Elles ont beaucoup d’amis, mais ce sont surtout des relations « qui peuvent servir ». Les hommes sont des arrivistes et se servent de tout et de tout le monde (amis, relations amoureuses) pour arriver à leurs fins. Ils peuvent tout faire du moment qu’ils occupent le poste de commandement !

Le pouce dont les phalanges sont de même longueur Le sujet possède en soi toutes les qualités des personnes au pouce long, mais réparties d’une façon tellement harmonieuse que l’on peut affirmer sans le moindre doute se trouver devant des êtres exceptionnels. Les femmes sont gentilles, affectueuses, sympathiques et réussissent bien dans toutes les professions qu’elles choisissent. Les hommes sont sérieux, affables, sympathiques et ils aiment la famille et le travail.

Le pouce court Il arrive à peine au point d’union entre l’index et la paume. Le sujet manque d’énergie vitale, il est faible et inconstant. Il manque totalement d’initiative et a toujours besoin de quelqu’un qui l’encourage continuellement, mais les résultats sont peu brillants.

Le pouce très court C’est le signe d’un manque absolu d’énergie physique et morale. Le sujet est incapable de prendre une initiative, il est pessimiste, impressionnable et présente une tendance au suicide. Les femmes et les hommes n’arrivent pas à choisir une profession et prennent ce qui se présente, mais sans aucun enthousiasme, allant ainsi le plus souvent à l’échec.

Le pouce gros Il est épais et pas très long. Ceci indique une grande énergie physique mais aussi un grand entêtement. Le sujet n’accepte pas l’idée que dans la vie on peut perdre et changer parfois d’opinion. Les femmes sont d’excellentes maîtresses de maison et des travailleuses infatigables, mais elles sont aussi possessives. Les hommes réussissent dans les métiers qui demandent une grande force physique alliée à l’intelligence et à de prompts réflexes.

Le pouce très gros et robuste Si le pouce est particulièrement épais à la base, le sujet est un homme porté à la gloutonnerie, à la boisson, et il peut être même dévergondé. Les femmes sont possessives et très irritables. Les hommes mettent peu d’enthousiasme au travail et sont toujours ennemis du moindre effort.

Le pouce mince C’est en général un signe de mauvaise santé et de manque de caractère. Le sujet qui a ce genre de pouce ne réussit jamais à s’imposer, par manque de volonté. Si ce doigt est, en plus, court et pointu, le sujet est alors enclin à l’immoralité.

Le pouce large Il est typique des personnes entêtées mais pleines de bonne volonté. Les femmes sont bonnes, un peu brusques parfois, mais en réalité timides. Ce sont d’infatigables travailleuses au tempérament très tenace. Les hommes sont d’excellents chefs de famille. Ce sont d’inestimables travailleurs qui font preuve d’un grand sens des responsabilités.

Le pouce long et large Il est signe d’obstination et d’orgueil, classique chez les sujets querelleurs qui, dans leurs discussions, en arrivent souvent à la violence.

Le pouce noueux Le sujet fait preuve d’une personnalité originale. Sympathique et extraverti, il se lie facilement d’amitié avec les autres. On trouve souvent parmi ces personnes des peintres, des artistes, des grands couturiers et des décorateurs.

Le pouce lisse, sans signes Il indique la droiture et la noblesse de sentiments, mais aussi un manque de fermeté. C’est pourquoi le sujet a besoin d’être poussé à l’action. Les hommes comme les femmes manquent souvent de sens pratique.

Le pouce raide Il symbolise dureté et inflexibilité de caractère, même avec les membres de sa famille. De telles personnes ne pardonnent rien. Il n’est pas rare que leurs excès dégénèrent en brutalité et en méchanceté. Les femmes ont comme caractéristiques principales d’être maniaques de l’ordre, possessives, et très jalouses. Les hommes n’aspirent qu’au commandement. Ce sont des maris difficiles à supporter, très sévères avec leurs enfants.

Le pouce souple Le sujet qui le possède fait preuve d’un très grand équilibre et se trouve bien avec tout le monde (il jouit d’un grand esprit d’adaptation). Les femmes sont bonnes, honnêtes et généreuses. Elles aiment leur foyer et les enfants. Les hommes eux aussi aiment la famille, n’ont aucun problème dans leur travail, et affrontent les difficultés de la vie avec sérénité.

Le pouce droit verticalement Ce doigt apparaît très collé à l’index, et si la première phalange n’est pas tournée vers l’extérieur, la personne présente alors une grande droiture morale, un sens pratique étonnant, elle est loyale, honnête et franche. Elle sait affronter les difficultés à découvert. Les femmes tout comme les hommes se distinguent dans des tâches qui demandent une relation avec le public.

Le pouce tourné vers l’extérieur de façon naturelle C’est la caractéristique des sujets généreux et prodigues : parfois ils dépensent avec un peu trop de légèreté et ont quelques problèmes. Les femmes sont un peu superficielles et imprévoyantes. Mais ce sont des femmes délicieuses, sympathiques, cordiales, qui ont le culte de l’amitié. Les hommes sont également imprévoyants. Ils ont toujours des amis extraordinaires qui les aident à n’importe quel moment.

Le pouce carrément tourné vers l’extérieur C’est le signe d’un caractère faible. Les sujets ne savent pas résister aux tentations, et sont gourmands, luxurieux. Ils sont toutefois très sympathiques et aiment la famille. Les femmes sont coquettes et vaniteuses. Ce sont de bonnes mères de famille, mais de piètres organisatrices. Les hommes ne sont pas toujours des maris fidèles.

Le pouce tourné vers l’intérieur de la paume Les sujets font preuve d’un caractère ferme et sûr, mais mesquin et avare. Ils obtiennent toujours ce qu’ils se proposent et ne se laissent influencer par personne. Ils sont peu enclins à se faire des amis. Ils ont toujours une certaine réticence à rendre service, surtout quand on leur demande un prêt d’argent. Ponctuels et méthodiques jusqu’à l’obsession, ils réussissent parfaitement dans les métiers qui demandent de la précision. Les femmes sont indépendantes, ni coquettes ni vaniteuses. Les hommes sont de bons travailleurs, mais ils sont mesquins et ont tendance à être avares. Ils travaillent surtout pour le plaisir d’amasser de l’argent.

Le pouce séparé de l’index par un grand arc Ceci indique bonne volonté, désir d’indépendance, modernisme, anticonformisme. Les femmes sont féministes, bonnes mères de famille, excellentes travailleuses. Les hommes aiment la famille, mais sont parfois volages.

Le pouce formant un angle à la base C’est le pouce des danseurs, des chanteurs, des musiciens ; ils font preuve d’un goût remarquable pour l’harmonie et le rythme. Ils sont honnêtes, aimables et généreux.

Le pouce de longueur normale Il n’est ni grand, ni petit, il est harmonieux et révèle donc un tempérament équilibré ; la personne a une volonté de fer. Elle a aussi bon goût. Toutefois, si la première phalange est courte, cela veut dire que la personne en question a une volonté peu affirmée et un esprit d’initiative inexistant.

Les phalanges du pouce

Première phalange C’est celle qui porte l’ongle. Elle porte les signes de la force de volonté, de la soif du pouvoir, de l’énergie, de la force physique.

■ De forme normale : ceci indique que le sujet est doté de bonne volonté, d’une certaine tendance à occuper des postes de choix ; tendance modérée, cependant, par un remarquable équilibre.

■ Légère et allongée : elle démontre un désir de se singulariser, désir soutenu par l’orgueil.

■ Très légère et allongée : ce désir de se singulariser est démesuré.

■ Courte : elle est caractéristique des individus qui souffrent d’une volonté faible, d’insécurité, d’impatience, de nervosité. Ils tombent fréquemment dans des crises de tristesse et d’abattement. Ils se laissent facilement dominer par la colère, mais comme ils sont bons dans le fond, ils se reprennent très vite. Ils peuvent également se consacrer à n’importe quel travail qui n’exige pas d’avoir à diriger d’autres personnes.

■ Très courte : tous les défauts du type précédent sont ici très accusés.

■ Ronde : elle est peu fréquente. Elle indique la colère immodérée, la méchanceté, le manque de sens moral, l’agressivité, la violence. C’est le signe des assassins qui tuent froidement pour de l’argent ou par vengeance.

■ Pointue : signe d’une personnalité originale, mais pas d’un caractère facile. Elle est également caractéristique des personnes sujettes à la colère, à la nervosité et à l’excitabilité facile.

■ Très courte et ronde : signe d’entêtement, d’excitabilité extrême, de manque de contrôle. Les personnes ne sont pas sociables, elles tombent aisément dans la mélancolie et sont enclines au suicide. Elles font des parents déplorables et ne connaissent pas les plaisirs de l’amitié.

Deuxième phalange Indique équilibre, raisonnement, bon sens et volonté.

■ Mince et longue : signe de grand équilibre et sérénité d’esprit. Les sujets sont d’excellents époux et parents. Ils peuvent choisir n’importe quel travail dans lequel, sans aucun effort, ils arrivent à occuper des postes importants.

■ Pas très fine, mais très longue : dénote d’excellentes qualités, parmi lesquelles domine le bon sens. Cependant, étant plutôt intransigeants et minutieux, les sujets finissent par paraître ennuyeux et assommants.

■ Plus longue que la première : il s’agit de caractères difficiles, car l’enthousiasme et la volonté sont entravés par la logique et le raisonnement : avant de se lancer dans une entreprise, ils font cent fois le tour de la question.

■ Mince et courte : les sujets font preuve d’un manque total de logique et se voient ainsi dans l’impossibilité de réaliser quoi que ce soit.

Tous les articles sur Chiromancie