Je predis

Je Prédis

Analyser la forme de la main

Une main est aussi représentative d’une personne que peut l’être un visage. Les fines lignes qui la sillonnent sont comparables aux rides « d’expression » ; et tout le monde sait que la manière dont la main se déplace pour inscrire des lettres sur un papier révèle des choses surprenantes. La main peut exprimer tous les sentiments : l’humanité, l’intelligence, la cruauté. La forme, la consistance, le mouvement de la main suffisent à mettre en lumière les caractéristiques de base d’une personne.

Main large et ferme

Elle a des doigts solides et carrés, la paume large et le poignet pas très fin. Nous nous trouvons devant une personne dotée d’une énergie extraordinaire et d’une grande volonté. Elle affronte les difficultés avec courage et combativité, et ceci lui permet d’obtenir presque toujours un grand succès dans la vie, même au prix de durs sacrifices. La loyauté, la sincérité et l’honnêteté sont les qualités dominantes des personnes à la main large et ferme. Si les doigts sont courts et carrés, c’est le calcul et le scepticisme qui prévalent. En revanche, s’ils sont longs, mais toujours carrés, les capacités de déduction et de raisonnement seront très développées.

Main ouverte

Dans ce genre de main, la longueur des doigts ne dépasse jamais celle de la paume de la main. Le sujet est loyal, franc et sincère. Il fait preuve de sentiments élevés et d’une grande largeur de vues. Il est toujours prêt à dialoguer, à comprendre et à pardonner.

Main étroite

Si la chair est molle et les doigts longs et effilés, elle appartient à une personne au caractère faible, qui ne s’oppose en aucune façon aux événements. C’est en général un égoïste au coeur sec. Les qualités et les défauts sont atténués par la longueur des phalanges, la nodosité des jointures, par les lignes de la paume.

Main commune

C’est l’une de celles que l’on trouve le plus facilement. Sa paume est plutôt charnue et développée en largeur. Les doigts sont courts (le pouce l’est particulièrement), les ongles carrés. Le poignet est court et large ; les monts presque invisibles ou inexistants à l’exception de ceux de Vénus, de Saturne et de Mercure sont très prononcés. Cette information des monts – comme nous le verrons par la suite – indique ruse, débauche et malhonnêteté. L’individu qui possède ce type de main est une personne plutôt vulgaire, querelleuse, désordonnée et paresseuse.

Main disgracieuse

Une telle main n’appartient pas toujours à des personnes qui ont un métier salissant ; les intellectuels peuvent avoir également ce type de main. La main disgracieuse a la paume large, mais les doigts sont en spatule et les ongles très courts et plats. Le pouce est long, mais la base étant arquée, le pouce est dirigé vers l’extérieur. Toutefois, si la main n’est pas agréable à regarder, ceci ne veut pas dire que la personne manque de qualités. Au contraire, l’individu qui possède une telle main est intelligent, cordial, bon et généreux, doué d’un extraordinaire sens pratique et d’esprit d’initiative. Si la paume est molle, le sujet est particulièrement attiré par le commerce et l’industrie. Si la paume est sèche et résistante, le sujet peut se consacrer aussi avec succès aux exercices physiques et sportifs. Si les doigts sont particulièrement larges (spatulés), nous nous trouvons devant une personne douée d’une intelligence très vive, mais qui a aussi de l’ambition.

Main trapue

Sa forme est plutôt carrée. La paume est large, les doigts courts et aplatis à leur extrémité supérieure ; les ongles sont carrés et aplatis ; le pouce est gros, laid, légèrement tourné vers l’extérieur ; l’auriculaire très court est presque aussi large que les autres doigts ; le majeur a presque la même longueur que l’index et l’annulaire. La personne aux mains grossières manque toutefois d’imagination. Le trait de caractère plus évident est l’extrême précision, la persévérance, l’obstination excessive qui en font même des personnes têtues. Ces personnes manquant d’imagination sont, par conséquent, peu communicatives et ne font absolument rien pour s’entourer d’amis. Les qualités et les défauts sont atténués par la longueur des phalanges, la nodosité des jointures, par les lignes de la paume.

Main harmonieuse

C’est une main que l’on rencontre tant chez les femmes que chez les hommes. Elle dénote un tempérament artistique, des sentiments raffinés, de l’imagination, de la douceur, de la bonté et une âme de poète. Elle n’est ni grande ni petite ; la paume, d’une taille moyenne, se rétrécit au poignet ; les doigts sont longs, fins, et leur extrémité pointue ou ovale. La peau est rosée, jamais pâle ni rouge ; la chair est ferme, ni dure, ni molle. La personne qui la possède montre un remarquable tempérament artistique. C’est également une personne sensuelle. Un seul nuage trouble cette harmonie : elle est un peu paresseuse et superficielle malgré son talent, souvent inconstante et peu adaptée à la vie de famille.

Main anguleuse

Elle est généralement longue et se caractérise par des jointures qui mettent bien les phalanges en relief, surtout en ce qui concerne les deuxième et troisième phalanges. Le bout des doigts est rond. Ce type de main dénote sens de la mesure, équilibre moral, ordre et honnêteté. La personne qui possède cette main peut réussir dans les études philosophiques et psychologiques. Ces personnes n’ont, donc, d’anguleux que la main. Pour le reste, ce sont de précieux collaborateurs.

Main belle

Elle est longue et ovale, avec les doigts fins, la paume étroite, le poignet délicat, la peau douce et blanche, une main pratiquement diaphane. Les doigts sont lisses, sans noeuds, les ongles sont ovales et la peau ne présente pas d’imperfections. C’est la main de ceux qui possèdent une vie intérieure et spirituelle très riche, qui développent intensément le culte de la beauté (c’est la main de nombreux artistes). Si la personne n’est pas un artiste à proprement parler, elle présente néanmoins une extraordinaire sensibilité. Ce sont également des sujets impressionnables, des rêveurs ou des optimistes car, refusant la triste réalité des choses, et ne faisant aucun effort pour se sortir de l’embarras, ils sont toujours prêts à tenter l’aventure qui pourrait les remettre sur pied et changer – selon eux – le cours de leur destin.

Main mixte

Elle présente certaines des caractéristiques déjà décrites (par exemple, une paume étroite mais de gros doigts, ou bien la paume large et les doigts fuselés ; ou bien encore des doigts de diverses épaisseurs, l’auriculaire trapu, le pouce tourné vers l’extérieur, mais les trois autres doigts fins et délicats). Les individus qui possèdent ce genre de main sont en général des personnes sympathiques, versatiles, intelligentes. Cependant, elles font preuve d’un manque évident de volonté qui freine l’enthousiasme initial, et empêche la réalisation de choses qu’elles ont projetées. Il ne s’agit pas de personnes paresseuses, mais de personnes dont l’enthousiasme s’éteint tout de suite. Ce sont de grands optimistes pleins d’espoir qui pensent toujours que quelque chose d’imprévu va révolutionner leur vie.

Toutes les qualités et tous les défauts des différents types que nous avons décrits varient notablement en fonction d’autres caractéristiques et détails qui en modifient les lignes générales :

Mains dures : elles sont synonymes d’activité.

Mains molles : elles dénotent une certaine paresse, mais si les doigts sont légèrement aplatis, elles indiquent un goût pour les évasions spirituelles.

Mains grassouillettes et douces : elles semblent être faites de caoutchouc et expriment la recherche du plaisir et de la jouissance.

Tous les articles sur Chiromancie