Je predis

Je Prédis

Signification des piques

les piques

Roi de pique : il représente en principe un homme âgé, méchant, envieux, enclin au mal. Cette carte indique surtout une personne d’âge mûr et sévère : ce peut être un juge, un avocat, un parent intransigeant, un patron, un individu puissant, un homme d’Eglise. Il peut apporter un ennui ou un malheur mais peut aussi n’être qu’un facteur de sévérité, d’interdiction, de réprimande. Le caractère plus ou moins sévère de cette carte dépend des autres cartes du jeu.

Dame de pique : une femme jalouse et une amie envieuse sont beaucoup plus dangereuses qu’un roi mauvais. Cette carte est à craindre comme doit l’être en général une femme aigrie, vindicative, spécialement lorsqu’elle n’est plus toute jeune et qu’elle est favorisée par le sort et la beauté. Son action peut devenir dangereuse si elle s’exerce sur le plan du ragot, de la malignité, de la petite dénigration. Naturellement cette carte se prête à des interprétations symboliques comme la menace, les ruptures d’amitié, etc.

Valet de pique : cet homme brun, d’âge moyen, influent, peut être un ami, un collègue, un inconnu mais c’est dans tous les cas, ouvertement ou non, un rival. Il essaiera de vous nuire et ne pourra s’abstenir de médire sur votre compte. Les cartes voisines ne pourront entraver ou contrecarrer ses mauvais projets ; elles ne feront qu’indiquer le secteur dans lequel il exerce son influence maléfique.

7 de pique : c’est la carte type de mauvais présage, de la malchance, des mésaventures. Elle peut annoncer une maladie, des larmes et, si elle est accompagnée par l’as de pique, la mort (la mort étant la signification en valeur absolue de la carte considérée pour elle-même) ; combinée avec d’autres cartes, elle peut avoir une signification beaucoup plus favorable.

6 de pique : ce n’est pas une carte néfaste mais elle est très faible : en effet, elle indique la tristesse, l’aboulie, l’isolement, la paresse, l’impuissance, le désir de voir et de faire le mal. Le porteur de ce symbole aime la vie mais déteste l’humanité ; il est par instinct vindicatif avec tout le monde car il ne voit que ce que les autres ont et que lui n’a pas, il se sent persécuté par le sort. Cette carte est dominée par une tristesse mortelle vainement tendue vers la joie et l’espérance.

5 de pique : ne présage rien de bon, événements déplaisants, contrariété, dommage moral, soucis, controverses, déceptions provoquées par le comportement d’une personne, parfois aggravation d’une situation.

4 de pique : c’est la carte de l’envie et de la fausse amitié : famille ou personne envieuse, personne ou famille faussement amie. Elle indique également une compagnie assez mauvaise, à éviter ou tout au moins à n’accepter qu’avec beaucoup de prudence. Attention aux cartes avoisinantes.

3de pique : on l’appelle la carte du joueur (soit celui qui s’adonne aux jeux de hasard, soit celui qui se jette à corps perdu dans le jeu de la vie, de l’amour, du destin). Le 3 de pique annonce désillusions, jeu et perte, et perte non seulement au jeu proprement dit mais aussi dans les affaires, dans les voyages, dans les initiatives, en politique. C’est une carte terriblement prémonitoire.

2 de pique : quelle que soit sa couleur, le 2 indique toujours le voyage. La couleur précise le motif et le résultat du voyage : mésaventures et déplaisirs ou également, s’il est combiné avec d’autres cartes favorables, voyage entrecoupé de contretemps, de surprises, d’imprévus plutôt déplaisants.

As de pique : les as en général annoncent une lettre ; et plus particulièrement, l’as de pique indique que cette lettre apportera douleur et contrariété. Mais la carte signifie également jalousie, désillusion et déplaisir ; elle figure parmi les cartes les plus défavorables du jeu mais son sens peut être atténué sous l’influence des autres cartes avoisinantes. Voisine d’un coeur, elle signifie la rupture d’une relation amoureuse ; combinée avec le 7 de pique, elle annonce la mort ; une figure intercalée entre le 7 de pique et l’as de pique indique le suicide. Mais si elle est située à côté de deux trèfles, le maléfice sera conjuré ; si elle se trouve à côté d’un coeur et d’un trèfle, les difficultés seront surmontées, mais au prix de beaucoup de peine. C’est une carte à redouter et à ne négliger en aucun cas car, lorsque l’on connaît d’avance le danger auquel on est exposé, il est possible de s’en préserver.

Tous les articles sur Cartomancie