Je predis

Je Prédis

Le signe Vierge

La Vierge est le 6e signe du zodiaque. Ce signe est généralement représenté par une jeune fille ailée tenant à la main un épi ou une gerbe de blé. En cartomancie, la Vierge correspond à la IXe lame du Tarot, à savoir l’Hermite, dont l’interprétation correspond globalement aux attributs de la Vierge: l’être en devenir, la tradition, l’expérience, la prudence, la circonspection, le détachement du monde et des passions.

virgo

Période : du 24 aout au 22 septembre Jour : mercredi
Élément : terre Pierre : jade
Qualités : mobile, féminin Métal : argent
Planètes : mercure Fleur : gardénia
Longitude zodiacale : de150° à 180° Plante : citron
Maison zodiacale : sixième Parfum : lavande
Couleur : gris

Le Soleil se trouve dans la Vierge du 23 Août au 22 Septembre, période qui correspond au 3e mois de l’été. Cette portion de 150° à 180° de longitude termine la première moitié du zodiaque, qui commence avec le Bélier au solstice d’été et s’achève à l’équinoxe d’automne. La Vierge représente, dans ce sens, une petite “mort” pour la nature.

La vie naît, fougueuse, avec le Bélier et l’apparition du printemps, à la fin du mois de Mars. Avec le Taureau, l’enfant se fortifie, la nature s’enracine, se gorge des nourritures terrestres.

En Gémeaux, l’enfant atteint la puberté, période trouble et ambivalente, et la nature atteint sa phase aérienne: elle se développe au niveau du branchage et du feuillage. Avec le Cancer, sous le règne de l’eau, apparaissent la formation de la graine, les facteurs de fécondité et de gestation.

En Lion, sous le plus chaud soleil de l’été, c’est le zénith, la culmination de l’individu dans toute sa puissance autonome, épanouie et affermie.

La Vierge est l’aboutissement de ce long processus: l’épi est mûr, prêt pour la moisson.

La première explication du nom de la Vierge tient donc à une interprétation de la nature et du cycle des saisons. A la fin du mois d’Août, après les moissons, la terre redevient, dans un premier temps, vierge de toute semence, de toute souillure. Elle attend d’être à nouveau fécondée par la nature et les hommes.

L’épi va se séparer du grain. La Vierge va devoir retenir, conserver mais aussi rejeter et expulser. C’est l’apparition de la raison. Après la fécondation de la matière vient la fécondation de l’esprit.

On comprend ici les correspondances du signe avec les attributs: la planète Mercure, la maison VI et les intestins.

Les intestins, en effet, ont une fonction précise: ils font partie du système digestif qui trie les aliments, choisit ce qu’il faut garder, assimile les substances nutritives et rejette les déchets.

La correspondance est aussi évidente avec la maison VI, celle qui représente en particulier le travail, la contrainte et la corvée domestique. La Vierge est placée sous la tutelle de la planète Mercure, la planète du discernement, de l’esprit, de l’intellect et du souci de classement.

La Vierge est un signe de Terre mutable, n’ayant ni la dissolution ou la communion de l’Eau, ni la légèreté ou la souplesse de l’Air, ni l’énergie ou la fièvre du Feu, mais la puissance et la stabilité de la Terre. La Vierge est loin de la Terre cardinale du Capricorne qui commence l’année, terre froide, dénudée, sombre et saturnienne. Elle est loin aussi de la Terre fixe du Taureau, terre grasse, humide et féconde du mois de Mai.

Ni fixe, ni cardinale, la Vierge est un signe mutable de changement de saison, desséché par le soleil estival, stérile pour la matière et fécond pour l’esprit. Elle est différente des autres signes mutables: ce n’est ni l’éparpillement du Gémeaux (signe d’Air), ni la fuite ou l’éloignement du Sagittaire (signe de Feu), ni la dissolution du Poisson (signe d’Eau).

La Vierge, signe de Terre, représente la division, la rétention et le morcellement. Dans le zodiaque, elle est le signe opposé à celui du Poissons. Au Poissons, l’être est en virtualité, en dissolution, influençable; c’est le sens du rêveur insaisissable et inclassable qui se fond dans son environnement. A la Vierge, la personnalité est contrôlée par un cadre de règles bien définies.

La définition de la Vierge par rapport aux autres signes permet de donner un premier aperçu des grandes lignes de la personnalité des natifs de ce signe. Ce sont des êtres à multiples facettes, passionnants et ambivalents. La plupart du temps, la Vierge oscille entre deux pôles et le besoin d’ordre et de discipline qu’on lui reconnaît est plus une nécessité qu’une envie, une manière de lutter contre la vitalité de ses pulsions, de sa créativité, de ses instincts. Tout se passe comme si la Vierge cherchait à contrôler, à endiguer la force et la violence de ses passions pour ne pas perdre son équilibre et sa raison. C’est pourquoi la tendance “Vierge folle” peut coexister, alterner ou prédominer sur la tendance “Vierge sage”

La Vierge oscille entre ses attirances, ses répulsions et son esprit critique. Ce sera économie, retenue, précision et pudeur un jour, gaspillage, laisser-aller, volupté ou insoumission le lendemain.

La Vierge devra utiliser ses deux atouts, son intelligence et son sens critique, pour lutter contre les deux dangers qui la guettent: l’excès de maîtrise de l’instinct qui la condamne à une vie terne et monotone, ou à l’inverse, la tendance à l’excès qui la rend passionnée, brûlante mais déséquilibrée.

Tous les articles sur Astrologie