Je predis

Je Prédis

Le signe Bélier

Le Bélier est le premier signe du zodiaque. Le signe est généralement représenté par l’animal qui porte ce nom, toujours prêt à foncer dans le troupeau et dont toute la force est concentrée dans la masse crânienne. Le graphisme du signe symbolise des cornes stylisées de bélier.

gemini

Période : du 21 mars au 20 avril Jour : mardi
Élément : Feu Pierre : rubis
Qualités : cardinal, masculin Métal : fer
Planètes : Mars Fleur : géranium
Longitude zodiacale : de 0° à 30° Plante : romarin
Maison zodiacale : première Parfum : Chèvrefeuille
Couleur : rouge

En cartomancie, le Bélier correspond à la IVe lame du Tarot: l’Empereur. Les interprétations divinatoires de cette carte sont l’énergie, le pouvoir, l’intelligence, 1a paix ou, au contraire, la rupture de l’équilibre.

Le Soleil se trouve dans le Bélier entre le 21 Mars et le 20 Avril. Le signe de Feu, placé sous la domination de la planète Mars, représente la Terre telle qu’elle se trouvait avant la Genèse, c’est-à-dire, à l’époque où le feu, le chaos et les éléments se déchaînaient dans l’univers. Mars, planète de la Force, qui coordonne les puissances matérielles, donne aux natifs du Bélier fougue, dynamisme, rapidité, volonté et force de caractère.

Le Bélier marque le début d’une nouvelle année astronomique et d’une nouvelle année terrestre. Avec l’équinoxe de printemps, l’écliptique du Soleil rencontre l’équateur céleste.

Bien sûr, ce cycle de saisons correspond à une vision “hémisphérocentrique de l’univers”, c’est-à-dire, qu’elle coïncide essentiellement avec les régions tempérées de l’hémisphère boréal. Mais, de toute manière, les zones du zodiaque correspondent à l’évolution d’un cycle naturel. Avec le Bélier commence un cycle nouveau: c’est l’aube, la résurrection de l’année, la victoire de la chaleur et de la lumière. Le Soleil est en exaltation et, dans la nature, tout est éclosion et reproduction. C’est la force et la vigueur de l’élan primitif, de l’impulsion créatrice pure, brute et vigoureuse; c’est le feu qui dévore et parce qu’il n’est pas encore discipliné, risque de devenir dévastateur. Avec la Balance, le signe opposé du Bélier, qui correspond à l’équinoxe d’automne et dont les deux plateaux équilibrent l’impulsion et la contrainte, tout, au contraire, s’apaise et se détend et l’on parvient à un monde calme, humanisé, délicat, de demi-teintes.

Le Bélier se différencie aussi des autres signes de Feu: le Lion et le Sagittaire. Si le Bélier représente le feu animal, sauvage et sublime, le Lion est le feu maîtrisé, domestiqué au service du Moi, tandis que ce feu devient, avec le Sagittaire, une sorte d’essence purifiée et spirituelle. Exaltation de la vie et du Soleil, le Bélier est aussi agression et instinct guerrier. D’une part, parce que dans la nature, c’est aussi la lutte pour la vie, où gagne le plus fort ou le meilleur, et d’autre part, parce que Mars est la planète de tutelle du signe du Bélier. Mars, à la lumière sanguinaire rougeâtre et embrasée, a été de tout temps, dans son aspect négatif, le symbole du mal et de la guerre. A l’intérieur de l’individu, Mars est le symbole des tensions et des luttes, des instincts agressifs, mais aussi du courage, de l’énergie et de l’esprit d’initiative.

Ces premières caractéristiques du Bélier font comprendre assez rapidement la correspondance analogique entre la maison I et ce signe. Cette maison, qui représente l’individu psychologique et ses tendances animatrices, illustre bien en effet, l’impétuosité et l’affirmation du Moi, traits caractéristiques du Bélier.

En caractérologie, le natif du Bélier est d’un tempérament primaire, c’est-à-dire, qu’il réagit immédiatement à un événement ou à une émotion.

Tous les articles sur Astrologie